La fin de la bière ?

La fin de la bière ?

Le réchauffement climatique va faire devenir la bière un produit de luxe. Mais comment ?

Selon une revue anglo-saxonne, le réchauffement climatique va diminuer la production mondiale d'orge, un des principaux ingrédients de la fabrication d'une bière. Pour pouvoir fabriquer une bière, on utilise moins de 20% de la production mondiale d'orge, le reste sert principalement de nourriture pour les animaux d'élevage.

La bière verra donc sa production mondiale diminuer de 16% (soit ce qui est bu sur un an aux Etats-Unis) suite à une sécheresse et vague de châleur bien plus importante que nous avons pu connaître ! Elle en deviendra une boisson plus rare, soit plus coûteuse d'environ 15% d'ici 2100.

Certains pays seront plus touchés que d'autres, tel que l'Australie, les Etats-Unis d'Amérique, la Nouvelle-Zélande, et surtout, nos pays européens.

Nous devrons alors revoir notre consommation de produits de luxe à l'avenir, malgré notre pouvoir d'achat assez élevé comparé aux pays moins développés, qui devront faire face à cette insécurité alimentaire, puisque outre l'orge, les autres céréales telles que le riz, le blé ou le maïs seront encore plus touchés par ces événements climatiques... L'orge servira alors de nouvelle céréale alimentaire pour compenser cette perte.

Pour plus d'actualité sur notre monde brassicole, n'hésitez pas à nous suivre sur les réseau sociaux : Twitter, Facebook et Instagram !</p>

Articles Liés:

Meilleures ventes

Information

Nouveaux produits